SANG DE CERISIERS / Japon 11 mars 2011/
Le Bruit des Hommes / Yves Borrini Création Le 9 novembre 2013 au Comoedia Théâtre d'Aubagne

L'affiche de la pièce SANG DE CERISIERS / Japon 11 mars 2011/
© JPB
Mise en scène : YOSHI OIDA
Texte : YVES BORRINI , librement inspiré de :
Michaël Ferrier « Fukushima, récit d'un désastre» Editions Gallimard
François Lachaud «Le vieil homme qui vendait du thé» Editions Cerf
Cécile Sakaï et Corinne Quentin : «L'archipel des séismes» Editions Picquier
Le blog «Fukushima»

Avec :
Dominique BERTRAND,
Marie BLONDEL,
Yves BORRINI,
Maryse COURBET,
Masato MATSUURA.
Lumière : Pierre Vigna,
Video : Gariel Louche
Costumes & accessoires : Jacqueline Gautherie
Graphisme : Antoine Kruk


Résidences de création : CNCDC Châteauvallon, Théâtre Toursky,
Théâtre Lenche, La Distillerie. Co-production Le Comoedia Théâtre d'Aubagne.
Graphisme : Antoine Kruk
avec l'aide de la Ville de Toulon, de Toulon-Provence-Méditerranée, du CG 83, de la Drac, de la Fodation Franco-japonaise SASAKAWA


Tout a commencé en début d'après midi
Un certain 11-03- 2011 , à 14 h 26
Un tremblement de terre initial de quelques 10 minutes
Des centaines de répliques pendant trois mois
29 minutes plus tard une déferlante s'abat sur les côtes du Tohoku
5 à 10 minutes plus tard
20 000 personnes environ meurent ou disparaissent
Une centrale ventre à l'air, Fukushima
160 000 personnes déplacées dénitivement
Combien de morts dans 10 ans, dans 30 ans?
Pourquoi? Comment? Que faire, ne pas faire? Et maintenant?
La désespérance, la colère, l'espérance, la capacité de résilience du peuple
japonais ?
Sa force de vie?
Questions et questionnement que nous reposons dans la langue du théâtre par le geste fragile de 5 artistes en scène, leur émotion, la présence des corps et l'intarissable source du désir de vie
Masato Matsuura nous apporte sa compétence de danseur , acteur de théâtre nô
Yoshi Oida, acteur et complice de Peter Brook, metteur en scène d'opéra, nous fait partager sa sagesse, son humour, son humilité, sa légèreté et son amour infini de la vie

ESPACE COMEDIA - TOULON
6-7-8-9 NOVEMBRE 2014

THEATRE DE LENCHE - MARSEILLE
6-7-8-9-10-11-12-13-14 MARS 2015

SANG DE CERISIERS / Japon 11 mars 2011/
Le Bruit des Hommes / Yves Borrini Création Le 9 novembre 2013 au Comoedia Théâtre d'Aubagne

L'affiche de la pièce SANG DE CERISIERS / Japon 11 mars 2011/
© PIV
Mise en scène : YOSHI OIDA
Texte : YVES BORRINI , librement inspiré de :
Michaël Ferrier « Fukushima, récit d'un désastre» Editions Gallimard
François Lachaud «Le vieil homme qui vendait du thé» Editions Cerf
Cécile Sakaï et Corinne Quentin : «L'archipel des séismes» Editions Picquier
Le blog «Fukushima»

Avec :
Dominique BERTRAND,
Marie BLONDEL,
Yves BORRINI,
Maryse COURBET,
Masato MATSUURA.
Lumière : Pierre Vigna,
Video : Gariel Louche
Costumes & accessoires : Jacqueline Gautherie
Graphisme : Antoine Kruk


Résidences de création : CNCDC Châteauvallon, Théâtre Toursky,
Théâtre Lenche, La Distillerie. Co-production Le Comoedia Théâtre d'Aubagne.
Graphisme : Antoine Kruk
avec l'aide de la Ville de Toulon, de Toulon-Provence-Méditerranée, du CG 83, de la Drac, de la Fodation Franco-japonaise SASAKAWA


Tout a commencé en début d'après midi
Un certain 11-03- 2011 , à 14 h 26
Un tremblement de terre initial de quelques 10 minutes
Des centaines de répliques pendant trois mois
29 minutes plus tard une déferlante s'abat sur les côtes du Tohoku
5 à 10 minutes plus tard
20 000 personnes environ meurent ou disparaissent
Une centrale ventre à l'air, Fukushima
160 000 personnes déplacées dénitivement
Combien de morts dans 10 ans, dans 30 ans?
Pourquoi? Comment? Que faire, ne pas faire? Et maintenant?
La désespérance, la colère, l'espérance, la capacité de résilience du peuple
japonais ?
Sa force de vie?
Questions et questionnement que nous reposons dans la langue du théâtre par le geste fragile de 5 artistes en scène, leur émotion, la présence des corps et l'intarissable source du désir de vie
Masato Matsuura nous apporte sa compétence de danseur , acteur de théâtre nô
Yoshi Oida, acteur et complice de Peter Brook, metteur en scène d'opéra, nous fait partager sa sagesse, son humour, son humilité, sa légèreté et son amour infini de la vie

ESPACE COMEDIA - TOULON
6-7-8-9 NOVEMBRE 2014

THEATRE DE LENCHE - MARSEILLE
6-7-8-9-10-11-12-13-14 MARS 2015

SANG DE CERISIERS / Japon 11 mars 2011/
Le Bruit des Hommes / Yves Borrini Création Le 9 novembre 2013 au Comoedia Théâtre d'Aubagne

Mise en scène : YOSHI OIDA
Texte : YVES BORRINI , librement inspiré de :
Michaël Ferrier « Fukushima, récit d'un désastre» Editions Gallimard
François Lachaud «Le vieil homme qui vendait du thé» Editions Cerf
Cécile Sakaï et Corinne Quentin : «L'archipel des séismes» Editions Picquier
Le blog «Fukushima»

Avec :
Dominique BERTRAND,
Marie BLONDEL,
Yves BORRINI,
Maryse COURBET,
Masato MATSUURA.
Lumière : Pierre Vigna,
Video : Gariel Louche
Costumes & accessoires : Jacqueline Gautherie
Graphisme : Antoine Kruk


Résidences de création : CNCDC Châteauvallon, Théâtre Toursky,
Théâtre Lenche, La Distillerie. Co-production Le Comoedia Théâtre d'Aubagne.
Graphisme : Antoine Kruk
avec l'aide de la Ville de Toulon, de Toulon-Provence-Méditerranée, du CG 83, de la Drac, de la Fodation Franco-japonaise SASAKAWA


Tout a commencé en début d'après midi
Un certain 11-03- 2011 , à 14 h 26
Un tremblement de terre initial de quelques 10 minutes
Des centaines de répliques pendant trois mois
29 minutes plus tard une déferlante s'abat sur les côtes du Tohoku
5 à 10 minutes plus tard
20 000 personnes environ meurent ou disparaissent
Une centrale ventre à l'air, Fukushima
160 000 personnes déplacées dénitivement
Combien de morts dans 10 ans, dans 30 ans?
Pourquoi? Comment? Que faire, ne pas faire? Et maintenant?
La désespérance, la colère, l'espérance, la capacité de résilience du peuple
japonais ?
Sa force de vie?
Questions et questionnement que nous reposons dans la langue du théâtre par le geste fragile de 5 artistes en scène, leur émotion, la présence des corps et l'intarissable source du désir de vie
Masato Matsuura nous apporte sa compétence de danseur , acteur de théâtre nô
Yoshi Oida, acteur et complice de Peter Brook, metteur en scène d'opéra, nous fait partager sa sagesse, son humour, son humilité, sa légèreté et son amour infini de la vie

ESPACE COMEDIA - TOULON
6-7-8-9 NOVEMBRE 2014

THEATRE DE LENCHE - MARSEILLE
6-7-8-9-10-11-12-13-14 MARS 2015

FIN DE PARTIE
Samuel Beckett

L'affiche de la pièce FIN DE PARTIE
Avant la reconnaissance, avant la célébration, son prix Nobel, il y eut l'émergence d'un théâtre qui fit scandale par sa nouveauté, par ce bouleversement de fond en comble des formes canoniques de la dramaturgie. C'est sur cette ligne de fracture, à l'instant de l'émergence de ce geste artistique radical que nous aimerions placer notre travail. Beckett, comme quelques autres des années 50 (Ionesco, Adamov, Genet, Pinter, Bernhard...) s'en prend à la fable, à l'espace, au temps, au personnage, au langage, aux techniques scéniques.
Dans cette fin de partie, ils sont quatre. Une famille. Nagg et Nell , homme et femme tronc sont les « géniteurs » de Hamm, aveugle et handicapé faisant corps avec son fauteuil roulant. Il a à son service un Clov, à qui il a servi de père. Ces 4 figures sont à ranger dans une galerie de portraits qui comprendrait les clowns du cirque Gronchi, les masques de la Commedia dell'arte , Fellini et leurs avatars américains Chaplin , Keaton et les autres.
Ils jouent jusqu'à la mort. Ils jouent à vivre. Ils jouent dans tous les styles, du grand style à la bouffonnerie la plus débridée. Beckett emprunte à la tragédie et au théâtre de boulevard, à la pantomime et à la farce.
Entre Hamm et Clov, la partie se joue sur le terrain du langage, et à la place des pions, ce sont les mots qui fusent, faisant marquer des points à l'un ou l'autre, sans que rien d'autre n'advienne que ce face à face cruel, naturel, désopilant, haineux, surréaliste, pathétique,
tendre... jusqu'à l'épuisement des combattants, la disparition du langage, l'effacement du noir final.
C'est la rupture du monde et de sa représentation qui se joue. C'est la rupture du mot et du monde que Beckett opère nous redonnant la possibilité d'une possible reprise en main
de notre destinée.
Une libération.
Yves Borrini

le dossier est ici

FLEUR DES NEIGES
Yves Borrini d'après P.M. Beaude

L'affiche de la pièce FLEUR DES NEIGES
© JPB
Une histoire de calligraphie, d'apprentissage de l'écriture, de transmission
L' histoire d'un amour fou, d'un amour d'enfance, d'un amour secret, d'un amour à vie.
Elle se passe au pays du Soleil Levant, le Japon.
C'est l'histoire de Yukika, petite fille puis jeune fille et jeune femme qui succède à son maître de calligraphie
Nommée par ses parents YUKIKA en hommage au volcan qui l'avait vue naître.
YUKI neige, KA fleur : Fleur des neiges


Le conte, le théâtre d’ombres, le théâtre de marionnettes, et le chant.
La calligraphie exécutée en direct sur scène est reproduite agrandie sur un écran
Cet écran est aussi le support du théâtre d'ombres
Le chant prend en charge la sensibilité de Fleur des neiges.
Takako Araki, soprano, ponctue l'histoire de Fleur des Neiges de berceuses japonaises.

« Fleur des neiges » est une histoire qui touche autant les jeunes spectateurs que les adultes.
L'apprentissage de l'écriture, les difficultés rencontrées par Fleur des Neiges pour maîtriser l'art de la calligraphie suscitent l'intérêt des plus jeunes.
La recherche du beau par la patience et par l'effort, la maîtrise du geste, la lenteur, la répétition sont au coeur de notre spectacle qui est un voyage.
Correspondance de Gustave Flaubert et Louise Colet
d'après "LOUISE et GUSTAVE" de Philippe Jussiaux


Conception : titOm / Graphisme : Olivier Leycuras
logo de la compagnie du Bruit des hommes
33 avenue de Provence 83136 Néoules
Tél : 06 11 08 67 82 - 04 94 72 79 67 - Siret : 347 554 578 00059