L'affiche de la pièce

Musique de
Igor Stravinsky
Conte de
Charles-Ferdinand Ramuz

Mise en scène :
Yves Borrini
Orchestre dirigé par
Yves-Marie Boff

Lumières :
D. Orazio et L. Velon
Théâtre d'ombres :
Stéphane Bault
Chorégraphie :
Wiliam Petit

Comédiens :
Stéphane Bault,
Yves Borrini,
Alain Terrat,
Alexandra Lauze

Solistes :
F. Beaudouard,
Y. Dutheil,
F. Fabre,
J.M. Regoli,
J.B. Riere,
B. Sylvie,
P. Waterlot

L'histoire du soldat de C.F. Ramuz

Résumé

Un soldat rentre de guerre, épuisé, avec dans son paquetage, son violon. En route, il l'échange à un petit vieillard (le diable), contre un livre qui prédit l'avenir. Tous deux cheminent ensemble. Le soldat donne des leçons de violon au diable ; le diable lui offre une vie de rêve. Le soldat découvre trop tard qui était ce compagnon. Il est seul. Il met à profit l'enseignement du livre et devient riche, mais le bonheur lui échappe. Est-il même vivant ?

Désespéré, le soldat a jeté tous ses biens. Il part pour un pays lointain dont la princesse, malade, attend un éventuel guérisseur . Le roi accepte l'offre du soldat. Mais le diable est à nouveau sur son chemin. Le soldat va perdre une partie de carte contre lui et retrouver en échange son violon et la possibilité d'en jouer. La musique éveille la princesse et la guérit. Le diable, lui, va s'épuiser dans la danse ; mais il va se venger…

Tel est l'histoire du soldat qui emprunte au mythe de Faust et où, comme dans la légende d'Orphée, la musique a droit de vie ou de mort…

L'Histoire du soldat

Qualifié par ses auteurs « d'opéra sans chanteurs », L'Histoire du soldat avec son « orchestre miniature » de sept solistes, permet à Stravinsky de multiplier les possibilités rythmiques et de développer les ressources mélodiques (marche, tango, valse, ragtime…) comme il le fera ultérieurement dans ses œuvres majeures.

Son ami, le poète suisse Charles-Ferdinand Ramuz, lui a fourni une histoire et un livret qui font jeu égal avec la musique.

En 1919 cette œuvre à réciter, à jouer et à danser constitue une incroyable audace artistique.
C'est le début du théâtre musical.
Fidèles à cet esprit novateur, nous avons alterné textes récités, textes joués et théâtre d'ombres.

La presse

"un superbe spectacle musical"
10 décembre 1998
Var Matin

"Cette histoire est à mettre entre toutes les oreilles, devant tous les yeux.
Pour ce qu'elle raconte, pour ce qu'elle donne à voir et à entendre, pour ce qu'elle représente, aussi de rencontre entre des artistes réunis dans un même conte merveilleux.
Pour le plaisir, tout simplement, comme un cadeau."
Vivre à La Garde
Décembre 1998


Conception : titOm / Graphisme : Olivier Leycuras
logo de la compagnie du Bruit des hommes
33 avenue de Provence 83136 Néoules
Tél : 06 11 08 67 82 - 04 94 72 79 67 - Siret : 347 554 578 00059