L'affiche de la pièce

Mise en scène :
Yves BORRINI
Lumières :
Ludovic VELON
Construction Décor :
Acte II

Avec :
Stéphane BAULT
Yves BORRINI
Maryse COURBET
Carole COSTANTINI
Alexis MOATI
Thierry PAUL

Trilogie sur l'utopie et l'éclat de rire de Joël Jouanneau

Le spectacle

A l'origine de ce voyage, un Poteau brisé, celui de Numbakula, le dieu des Australiens Achilpa. Du tronc d'un gommier, Numbakula, habile menuisier, fabriqua un poteau, le consacra de son sang, après quoi il grimpa au sommet et disparu dans le ciel.

Un jour le poteau sacré se brisa et ce fut pour les Achilpa la certitude du chaos, la tribu sut que l'apocalypse était arrivée.
Et dès lors où aller ?

C'est je crois cette vieille question qui a motivé cette trilogie de l'errance. Dans Le Bourrichon, les anciens prônent l'immobilité, il faut naître et mourir autour du poteau sacré, fut-il brisé ! Saint-André-du-Loing est l'embouchure du monde et donc, inutile de se déplacer, mais pour les enfants il en va autrement, ils aimeraient conquérir les pôles et inventer des îles, simplement ils sont inaptes au voyage, alors ils bourrichonnent sur place ou dans les limites très étroites de leur canton, c'est la saga des Boulard et des Cresson. »

Joël Jouanneau


LE BOURRICHON
(création 1999)

Comédie Rurale
« Saint-André-du-Loing- un petit village tout près de Lourmel. Depuis toujours, les Cresson et les Boulard naissent et meurent à Saint-André. Mais, au mépris des traditions, Lucien et René décident de franchir les limites de leur canton.
Et chaque dimanche devant un verre de Sancerre, ils font le point sur l'état des choses, de la famille et du cosmos.
Dix ans après, il leur faut se rendre à cette évidence : Saint-André-du-Loing est l'embouchure du monde.
De quoi se monter le bourrichon ! »

Ils vagabondent à la recherche d'utopies et de bonheurs (petits ou grands). Et comme ils sont inaptes au voyage, ils bourrichonnent sur place ou dans les limites très étroites de leur canton.
C'est une comédie rurale, eh oui…

C'est la saga des Boulard et des Cresson nous confie Jouanneau, ils tentent de se délivrer de leurs petits malheurs en les racontant aux spectateurs.
A les entendre, on pourrait croire que le monde se porte mal, mais vous savez bien qu'il n'en est rien…

Un des objectifs de la mise en scène est de brouiller les pistes entre personnage et acteur, entre jeu et non-jeu. Une façon de rapprocher le théâtre de la vie ou inversement.
Beaucoup de monologues. A qui parlent-ils donc ? Aux spectateurs, à chaque spectateurs en particulier.
Comme le clown s'adresse à chaque spectateur, comme chacun se parle lui-même.
Ils bourrichonnent tout haut quoi !

MAMIE OUATE EN PAPOASIE
(création 1997)

Comédie insulaire écrite avec Marie-Claire Le Pavec
Conte théâtral pour petites et grandes personnes- une lilliputienne entomologiste et le dernier habitant de l'île Blup-Blup- le temps de compter jusqu'à 9 et « A'Y'EST ! » et la vie va basculer….


KIKI L'INDIEN
(création 1996)

Comédie alpine
Christian a fait le tour du monde (le Tonkin, la Colombie, Genève, l'Oukestan, le Mont Fuji…). Après ce dur apprentissage du monde, il est de retour à Saint-Julien des Eglantiers- simplement, dans sa tête, c'est un peu dévissé : Kiki se prend pour un indien.
Dans les Alpes Mancelles, il ne passe pas inaperçu. Sa sœur s'est mariée, a eu un enfant, s'est séparé. L'autre sœur, il n'a pas eu le temps de la connaître. Alors forcément, dans ce village et parmi ceux qui devraient être les siens, le temps tourne à l'orage…


Conception : titOm / Graphisme : Olivier Leycuras
logo de la compagnie du Bruit des hommes
33 avenue de Provence 83136 Néoules
Tél : 06 11 08 67 82 - 04 94 72 79 67 - Siret : 347 554 578 00059